Publié dans Être parent..., Lien Parent-Enfant, Non classé, Organisation Quotidienne

Planning de répartition des Tâches de la Famille

Je vous présente un autre outil d’organisation quotidienne -« Le Planning de répartition des Tâches de la Famille » – à télécharger en format PDF et à imprimer en cliquant sur le lien ci-dessous :

Planning de répartition des Tâches de la Famille

Pourquoi mettre en place un planning de répartition des tâches de la famille ?

  • Chaque membre de la famille est impliqué dans l’organisation de la maison. Cela va permettre à l’enfant de développer son sens de responsabilité, son autonomie, son sens de l’entraide et l’estime de soi.
  • Cela permet également un gain de temps. Chacun sait ce qu’il a à faire et le jour où il doit exécuter la tâche.

Les tâches sont, bien entendu, réparties en fonction de l’âge et la maturité de l’enfant. Afin de vous guider, je vous invite à lire l’article suivant : Tâches ménagères selon l’âge de l’enfant.

Commencer par lister les tâches à faire dans la semaine. Les écrire dans la première colonne du tableau. Puis, attribuer un membre de la famille et le(s) jour(s) où il doit exécuter la tâche. Exemple ci-dessous :

Exemple de planning de répartition des tâches.

N’hésitez pas à partager 🙂

Publié dans Être parent..., Non classé

Les 7 péchés capitaux d’un parent imparfait.

1/ Les écrans, tu éviteras (T.V., tablette, téléphone…etc)

C’est ce que je me suis promise à la naissance de Grand M. J’éviterai le plus loooooongtemps possible les écrans de télévision, la tablette; le téléphone…etc et puis vient ce moment où rien ne l’occupe, et tu as besoin de quelques minutes pour prendre une douche ou faire à manger tout simplement. Donc, oui, je cède et je leur mets la télévision pour pouvoir prendre ma douche sans entendre crier, se disputer…

Pareil, quand tu te retrouves en salle d’attente d’un médecin. Les premières minutes, c’est gérable mais quand cela fait 45 minutes que tu attends et que Petit M est en train d’escalader les chaises, se cache sous la table basse et n’a plus envie de jouer ou lire…Oui, je sors mon portable et lui mets une application avec son héros préféré.

2/ Que des repas ‘maison’, tu feras…

Il fût un temps où j’y arrivais sans problème. Tout, mais quasi vraiment tout maison ! Même le pain, les yaourts…etc. Mais les soucis de la vie, on fait que je n’ai plus l’énergie. Au début, je culpabilisais mais j’ai finalement appris à lâcher prise en me disant que c’est temporaire. J’avoue que le moral y est pour grand chose. Un combat contre un ex fait que cela pompe beaucoup d’énergie. Et s’ajoute à cela, une promotion au travail, j’ai un poste à responsabilité qui me prend beaucoup plus de temps qu’avant. Donc oui, ‘coupable’, j’avoue, je suis pas mal abonnée à Picard en ce moment.

3/ Sa couche tu changeras rapidement…

Il faut se l’avouer, changer une couche, peut-être des fois ‘sportif’. C’était la spécialité de Grand M. Une fois, j’ai dû le changer dans le bus, car l’odeur de son caca a asphyxié les passagers. Et le changer dans une poussette, c’est sportif.

Mais à un autre moment, j’ai joué les mères indignes ! C’était l’hiver, Grand M avait donc une combinaison (tu sais le truc chiant à mettre !), je l’attache dans le siège auto. Je démarre et là j’entends un ‘Maman Caca’. J’étais déjà pas en avance, et donc oui, je suis quand même partie (10 minutes de voiture) et j’ai attendu d’être arrivé à destination pour changer sa couche. (‘Qui a du caca kaki, collé au cucul ??!!’)

4/ Sa tête tu ne cogneras pas, douce tu seras…

Avouez-le, au début l’histoire du cosy qu’on détache et/ou attache en voiture, c’est contraignant, surtout quand on n’a pas une voiture dite familiale. Des fois, on veut faire vite, vite car on a le grand à amener à l’école, le petit chez la nounou…et partir au travail, on est pas en avance, et en faisant vite, on ne fait pas forcément attention avec le cosy…enfin plutôt la tête de notre enfant, qui cogne sur la portière de la voiture. J’avoue : cela m’est déjà arrivé avec mes 2 fils (je vous rassure, à ce jour, ils vont bien :p ).

5/ Difficile d’être séparé(e) de lui, tu seras…ou pas !

Personnellement , j’ai beaucoup de difficultés à être séparé de mes enfants. Compte tenu de notre passif, j’ai vraiment du mal à ne pas être avec eux plusieurs jours…Mais, quand je sais qu’ils sont en sécurité, j’avoue vouloir profiter de quelques instants seule. Comme par exemple, quand je ne quitte pas le travail ‘trop’ tard, je rentre directement à la maison et je profite de 15 minutes de pause pour reprendre mes esprits, m’assoir, regarder tranquillement ce que je pourrais faire à manger…etc. Et le gros jackpot, c’est quand ton enfant est invité chez un copain ou une copine. Je chante ‘Libérée, Délivrée….’.

6/ L’heure de les coucher, il ne te tardera pas…

Certains soirs, où les journées auront été longues et pénibles, si si il ne tarde qu’une chose, que les enfants soient au lit. Il y a des jours où il me tarde vraiment ce moment, l’épuisement y est pour beaucoup. Et des fois, en plus de ça ce n’est pas gagné ! Être dérangé par ‘j’ai envie de faire pipi’, ‘j’ai soif’, ‘je veux un bisou’, ‘j’ai peur du monstre’….etc. Il fut une période où ce manège durait jusqu’à ce que je me couche. A ce jour, j’ai plus de ‘chance’, une fois couchés, je n’entends plus M&M.

Et personnellement, j’attends aussi l’heure du coucher pour ‘me goinfrer’ de choses que je me suis achetée (Macarons, Chocolat, un gâteau chez le pâtissier, glace…). Non pas que je ne leur en donne jamais mais c’est le côté plaisir ‘interdit’. Une fois, Grand M s’était levé, je ne l’avais pas entendu, j’étais en train de manger des macarons…quand je me suis tournée et que je l’ai aperçu, j’ai lu dans son regard ‘ohhhhhh la mère indigne’

7/ Des jouets, tu ne feras pas disparaître…

Levez la main, ceux qui ne craignent pas les anniversaires et Noël ?

Moi , si ! Pour la simple et bonne raison que j’ai toujours cette crainte qu’on offre à M&M un jouet trop bruyant, pleins de piles, sur lequel ils vont appuyer sur le même bouton une centaine de fois à la suite…Autant quand tu peux parler avec les personnes autour de toi (Papi-Mamie, Tonton-Tata, …etc) tu sais quoi leur dire d’offrir mais dans d’autres cas, c’est impossible. Par exemple, mon ex a le don d’offrir, THE cadeau empoisonné. Non pas pour M&M mais pour moi, le cadeau qui fait bien du bruit, qui va les exciter…etc. Heureusement, qu’ils ont d’autres intérêts que ce genre de jouets et qu’ils s’en lassent très vite. Du coup, certains disparaissent avec le temps, ou sont au fond du placard, ou se retrouvent sans piles. Ils ne me les réclament pas et tant mieux !

Et vous quels sont vos péchés de parent ?

Publié dans Non classé

Un Love Chéquier pour la Saint-Valentin…

Bientôt la Saint-Valentin…

Pas d’idée de cadeau pour votre moitié ? Pourquoi pas un « Love Chéquier » coquin ?

Voici celui que j’ai réalisé que je vous mets à disposition et à utiliser sans modération.

Pour l’imprimer, choisissez l’option 4 feuilles par page, en recto. Vous n’aurez plus qu’à découper les bons et procéder au montage du chéquier.

A la fin du chéquier, il y a 4 bons qui sont à compléter selon votre inspiration.

Cliquez ici pour le télécharger : Love Chéquier

Amusez-vous bien !

Publié dans Non classé, Organisation Quotidienne

Notre défi Zéro Déchet, Minimalisme.

Lorsque je me suis retrouvée Maman Solo, j’ai ressenti une espèce de renaissance. Un nouveau départ s’offrait à moi. J’ai retrouvé comme un goût de liberté. J’ai toujours été sensibilisée par l’écologie, le respect de notre planète. J’avais adopté certains gestes écologiques mais sans jamais vraiment pousser le sujet plus loin, certainement par épuisement de la situation dans laquelle j’étais…Me retrouver seule avec M&M était justement l’occasion de vérifier jusqu’où j’étais capable d’aller dans un défi Zéro Déchet-Minimalisme.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Pour commencer, comme à chaque fois que je m’intéresse sur un sujet, j’ai lu beaucoup de livres sur le zéro déchet et le minimalisme. Deux livres m’ont d’ailleurs particulièrement marqués et confortés sur le défi que je voulais relevé :

1/ Des gestes simples à la portée de tout le monde.

Voici une liste de gestes simples à adopter au quotidien pour débuter. Pour notre part, quasi tout faisait déjà parti de nos habitudes.

  • Coller un ‘STOP PUB’ sur sa boîtes aux lettres (Adieu les prospectus, perso, ils finissaient direct à la poubelle donc autant les refuser). Et pour information, vous pouvez normalement, vous procurer un autocollant ‘Stop Pub’ auprès de votre Mairie.
  • Récupérer le papier pour en faire du brouillon, des activités manuelles… Chose que je fais à mon travail, au lieu de jeter, je récupère les feuilles imprimées que sur une face pour en faire du brouillon.
  • Recycler : Verre, Piles, Ampoules, Cartouches d’encre…etc. Que ce soit à la maison ou au travail, j’ai mis à disposition des bacs dans lesquels nous disposons tout ce qui se recycle, et comme dans mon village nous avons une Cabane Récup, je dépose le tout à l’occasion.
  • Privilégier les trajets à pied ou en vélo plutôt que la voiture.
  • Débrancher les appareils quand ils ne sont pas utilisés.
  • Ne plus utiliser de lingettes jetables, de sopalin ou coton démaquillant mais utiliser des chiffons en tissus, des torchons, des carrés de coton lavables.
  • Le vinaigre blanc est devenu mon meilleur ami pour entretenir les surfaces (Pour en savoir plus : Cliquez ici)
  • Utiliser de la pierre d’alun comme déodorant (mais aussi pour cicatriser, soulager les piqûres de moustique…)
Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

2/ Des gestes un peu plus poussés…

Dans un second temps, j’ai voulu voir jusqu’où j’étais capable d’aller dans ma conquête du Zéro Déchet-Minimalisme. J’ai mis d’autres choses en place.

  • Organiser des courses quasi Zéro Déchets : Je me suis procurée des ‘sacs à vrac’, des paniers en osier…Pour éviter les emballages des grands industriels, je faisais mes courses directement chez le petit producteur. Pour faciliter ce système,, je suis passée par une ruche (La Ruche qui dit Oui). Il y en a justement une qui livre sur le chemin de mon travail donc parfait pour récupérer mon panier sans contrainte et perte de temps. Pour le reste, si emballage ou contenant il y a, je privilégie le verre car il se recycle à l’infini.
  • Savon et Shampoing solide. Pour éviter les emballages et les produits chimiques, j’ai testé le shampoing solide. Je n’étais pas convaincu au début mais j’en ai trouvé un qui me correspond tout à fait. Il faut par contre un temps d’adaptation pour les cheveux.
  • Remplacer le coton tige par un Oriculi.
  • L’Huile de Coco est devenu mon meilleur ami pour hydrater ma peau et mes cheveux (il a aussi d’autre propriétés dont je parlerai plus tard).
  • Troc/Vente ou Achat de produits d’occasion. Les points positifs sont les économies mais aussi le rapprochement entre les gens. J’ai rencontré des personnes formidables grace aux échanges. La dernière fois j’ai troqué un jouet bébé contre des vêtements pour Grand M.
  • Adieu les gâteaux industriels, Bonjour les gâteaux homemade. Et franchement cela ne me demande pas beaucoup de temps. Grosso modo 5 minutes pour faire la pâte et 15 minutes de cuisson. 1 Cake qui fait 1 semaine de goûter pour M&M.
  • Tchao les dosettes de café et vive la cafetière italienne. Bien entendu, café, acheté moulu, en vrac donc 0 déchet. Et en plus de cela, le marc de café se récupère pour nourrir les plantes et déboucher les canalisations.
  • Fabriquer ma lessive (cliquer ici pour la recette)
  • Utiliser du savon de marseille à la place du liquide vaisselle.

Toutes ces habitudes, je les ai acquises au fur et à mesure. Lorsque l’une devenait routine, je passais à un autre objectif. Je pense que c’est la meilleur manière de procéder afin de ne pas se sentir dépasser.

Bien qu’à aujourd’hui j’ai du mettre certains points atteints en stand by et ce pour des changements dans ma vie, je suis fière d’en être arrivée à ce stade.

Et vous quelles sont vos habitudes écolos, Zéro Déchet… ?

Publié dans Non classé, Nos lectures

J’arrête de surconsommer !

S’il y a un livre qui m’a conforté dans mon aspiration et mes valeurs, c’est bien celui-ci :

J’arrête de surconsommer ! de Marie LEFEVRE et Herveline VERBEKEN (Éditions EYROLLES)

Comment passer du statut de Consommateur à Consomm’Acteur ?

Ce livre ne détient peut-être pas la solution magique mais propose un programme sur mesure en fonction de notre profil consommateur pour consommer en toute conscience et de manière la plus équitable possible. Ce qui est positif c’est que nous pouvons le prendre comme un défi à relever, et ce grâce à des petites missions pour progresser pas à pas.

Ce livre fait aussi prendre conscience du pouvoir que nous avons en tant que consommateur, et de l’impact sur l’environnement. Notre voix politique s’exprime aussi dans notre assiette. ‘Adieu Supermarché, Bonjour le Petit Producteur de proximité’.

Marie LEFEVRE et Herveline VERBEKEN sont aussi à l’origine d’un groupe sur Facebook qui fait fureur : ‘Gestion budgetaire, entraide et minimalisme‘. Ce groupe propose des outils pratiques pour maîtriser son budget, sa consommation eau, électricité, gaz…, passer au Zéro Déchet…

A découvrir absolument !…

Publié dans Mon Journal...presque intime, Non classé

J’ai offert un poupon à mon fils pour Noël…

Il y a quelques semaines de cela, quand je demandais à Petit M ce qu’il voulait que le Père Noël lui apporte, sa réponse a toujours été la même : Un Bébé !

Je suis fière de sa réponse et je me suis donc lancée à la recherche d’un poupon pour mon fils.

J’ai été confrontée à diverses personnes.

Tout d’abord, un conseiller d’une grande chaîne de magasin de jouets. Il me demande si je cherche une poupée pour ma fille.

‘-Non, je n’ai pas de fille, c’est pour mon fils.’

Il m’a montré divers modèles, surtout des poupons bleus mais ils ne me plaisaient pas. J’ai fini par ‘flashé’ sur un poupon habillé de mauve et de gris.

Ensuite, des collègues de bureau. Pendant notre pause déjeuner, nous en sommes venus sur le sujet des cadeaux de Noël. Venant d’acheter le poupon, j’ai voulu leur montrer. Les retours ont été positifs. La seule remarque que j’ai eu, a été ‘Tu pourras toujours acheter des vêtements bleus après lui avoir offert…’. Et pourquoi mon fils ne pourrait pas avoir une fille ?

Le grand jour est arrivé. Mon Petit M ouvre ses cadeaux et quand je vois sa réaction quand il découvre son ‘bébé’, je ne regrette en aucun cas de ne pas avoir céder aux stéréotypes véhiculés par la société depuis des années.

Après Noël, mes enfants ont eu droit à la fameuse question : ‘Alors qu’est-ce qu’il t’a apporté le Père Noël ?’

J’ai été surprise de la réaction très fermée de certaines personnes. De leur étonnement de savoir qu’un petit garçon a eu un poupon pour Noël, de moqueries…mais heureusement que de manière générale les réactions sont plutôt ouvertes et bienveillantes.

A l’heure où on parle d’égalité homme/femme, de l’évolution des rôles dans un ménage, pourquoi s’étonner qu’un petit garçon souhaite un poupon pour Noël ?
Pour sortir des clichés ‘Filles’ – ‘Garçons’, il y a encore de gros efforts à faire !
Pourquoi un papa ne saurait-il pas aussi bien s’occuper d’un bébé qu’une maman ? Ou tenir une maison ? Et inversement pourquoi une femme ne saurait-elle pas aussi bien bricoler, entretenir une voiture…, qu’un homme ?

Publié dans Non classé, Organisation Quotidienne

Challenge 52 semaines d’économies.

Bientôt une nouvelle année commence. Pourquoi pas se lancer un challenge ’52 semaines d’économies’ ?

Munissez-vous d’un grand bocal sur lequel vous collerez l’étiquette ‘programme’ à télécharger (format PDF) et à imprimer : Étiquette Programme

Étiquette du programme 52 semaines d’économies

Le principe est simple. Il s’agit chaque semaine de mettre une somme de côté. Généralement comme suit :

  • Semaine 1 = 1€
  • Semaine 2 = 2€
  • Semaine 3 = 3€
  • ….
  • Semaine 51 = 51€
  • Semaine 52 = 52 €

A la fin de l’année, à condition de ne pas avoir pioché dans le bocal entre temps, vous devriez avoir 1378€.P

Vous pouvez adaptez ce challenge à votre manière.

En effet, les dernières semaines de challenge peuvent être difficiles à respecter. Il faut pouvoir avoir les moyens de sortir 49+50+51+52 soit 202 € surtout en période de fêtes.

Photo de Skitterphoto sur Pexels.com

C’est pourquoi, personnellement j’utilise une autre méthode. L’essentiel étant de relevé le défi à hauteur de nos moyens. Je procède plutôt comme suit :

  • Semaine 1 = 26€
  • Semaine 2 = 25.50€
  • Semaine 3 = 25€
  • Semaine 4 = 24.50€
  • Semaine 51 = 1€
  • Semaine 52 = 0.50€

Des personnes procèdent encore autrement. Quelque soit la semaine, elles mettent la même somme 1, 2 … 5 €.
L’Étiquette programme vous permettra de suivre vos économies. Vous pouvez soit cochez la case blanche quand vous aurez mis la somme de côté ou vous pouvez y indiquer la somme déposée.

A la fin du challenge, à vous de voir ce que vous allez faire de cette somme. L’Épargner ? S’offrir un petit séjour ou une sortie ? L’essentiel étant aussi l’émotion positive ressentie d’avoir réussi ce challenge.

Qui se lance avec moi ?